Les assureurs s’unissent autour de la blockchain

Image for post
Image for post

Les utilisations potentielles des blockchains (parfois appelées «Chaînes de blocs» en français) ont été débattues dans le secteur des assurances; Les lancements de produits ont en effet été rares. Cependant, il y a de l’espoir: PwC prévoit une économie de 5 à 10 milliards de dollars US via l’utilisation de ces technologies dans un rapport récent et les assureurs s’unissent vers cette cause.

L’initiative B3i

Certains des plus grands assureurs d’Europe ont uni leurs forces pour tenter de mettre la blockchain à l’épreuve pour évaluer si la technologie peut aider à rendre le secteur des assurances plus efficace.

En octobre 2016, Aegon, Allianz, Munich Re, Swiss Re et Zurich ont lancé l’initiative «Blockchain Insurance Industry Initiative B3i» visant à explorer le potentiel des technologies de comptabilité distribuées pour mieux servir leurs clients.

Avantages potentiels du blockchain dans l’assurance

Certains des avantages potentiels incluent la validation des contrats numériques et les transactions entre plusieurs parties exécutées de manière sécurisée, transparente et vérifiable.

Les blockchains peuvent également établir des relations de confiance entre tous les participants, fournissant un environnement d’exécution de contrat cohérent et automatique où les transactions et les contrats sont stockés sur un ledger partagé, ce qui réduit considérablement le fardeau administratif.

Plusieurs défis

La mise en œuvre d’une manière cohérente et compatible, basée sur des normes minimales d’échange de données et de transactions via des blockchains, sera primordiale pour les membres de B3i. Est-il réaliste de s’attendre à une collaboration entre toutes ces entités? À mon avis, cela représente un défi important car elles ont tous des cultures organisationnelles et des façons de faire différentes. Rod Drury, le PDG et fondateur du logiciel de comptabilité nuage Xero a récemment déclaré que la blockchain “ne réussira pas dans les banques en raison de la culture de surveillance et du tribalisme”. Bien que le ton de Monsieur Drury soit sévère, il faut reconnaître que l’industrie des assurances partage des traits similaires.

En outre, les demandes de preuve de concept seront essentielles pour justifier le potentiel dans le secteur des assurances et réassurances. Les applications des blockchains doivent fournir des solutions adéquates à des problèmes spécifiques.

Enfin, l’environnement réglementaire en constante évolution, y compris la réglementation «Solvabilité II» et la «directive sur la distribution des assurances (IDD)» en Europe, pourrait constituer une véritable bataille.

Il y a des défis à venir pour les assureurs, mais les avantages potentiels des blockchains pourraient justifier les efforts importants.

Ce texte en français est une adaptation de la version originale anglaise “Insurers Uniting Towards Blockchain” publiée sur financialit.net, le 16 décembre 2016.

Written by

Founder of Nuadox | Tech & Innovation Commentator | Digital Strategist | MTL | More about me> psiarri.xyz

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store